Alicia Keys nommée Directrice de Création Mondiale de Blackberry

Alicia Keys Blackberry

La firme canadienne a créé la surprise en nommant la chanteuse new yorkaise directrice de création de l’entreprise.

Le 30 janvier dernier, dans le cadre d’une keynote pour le lancement de son nouveau smartphone, le Blackberry Z10, l’entreprise canadienne a choisi de rompre avec l’image très professionnelle qu’on lui connaissait jusqu’alors en annonçant l’arrivée de la pop star américaine dans ses rangs. Si cet acte qu’on imagine purement symbolique (la chanteuse est certes talentueuse, mais on ne lui connaît guère d’autres talents qu’artistiques) surprend autant, c’est en effet parce que Blackberry semble changer totalement de stratégie. Et pour cause : les téléphones de la marque étaient depuis longtemps en grande majorité réservés aux professionnels, et étaient pensés et conçus dans cette optique.

Malheureusement pour le Canadien, la montée en puissance de ses concurrents Apple et Samsung a fortement réduit son poids dans ce secteur au cours des dernières années, conduisant même à la résiliation de certains contrats d’exclusivité comme celui avec le Pentagone l’année dernière. Face à ces difficultés, le groupe a donc choisi de changer de cap, changement illustré par l’embauche d’une personnalité culturelle en la présence d’Alicia Keys, symbole de jeunesse et de loisirs.

Toutefois, ne peut-on pas juger ce pari risqué ? En choisissant de changer de peau, Thorsten Heins le nouveau patron de RIM depuis 2012 ne détruit-il pas les derniers repères auxquels pouvaient encore s’accrocher ses utilisateurs actuels ? En voulant cibler les jeunes et positionner ses smartphones dans une optique plus casual, Blackberry n’affrontera-t-il pas plus fort que lui ? En effet, si son dernier modèle, le Blackberry Z10, semble pratique, fiable et de bonne facture, il n’en est pas révolutionnaire pour autant et ne se démarque pas réellement des modèles actuels de ses concurrents. L’avenir proche nous éclairera sur la pertinence de ce choix, soit en sauvant la firme de l’Ontario, soit en confirmant sa chute.

Et vous qu’en pensez-vous ? Je vous invite à laisser vos commentaires.

By  Pierre – Olivier